dimanche , 18 août 2019
Dernières nouvelles

Éliminatoires CAN : Quels sont les enjeux du dernier match des Léopards ?

Dans quelques jours, l’équipe nationale de football de la République Démocratique du Congo affronte l’équipe nationale de football du Libéria pour le compte de la dernière journée des Éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Égypte 2019. Les Léopards 3è au classement du groupe G tenteront de gagner les Lone Stars (2è) en vue de valider son ticket et prendre la route pour le pays des Pharaons. Ce match est donc décisif dans la qualification de Florent Ibengue et ses poulains et fera bien évidemment objet de paris sportif. Quels sont donc les enjeux du dernier match des Léopards ?

La République démocratique du Congo est  logée dans le groupe G en compagnie du Congo, du Libéria et du Zimbabwe. À l’heure actuelle, le Zimbabwe s’adjuge la première place et compte 8 points. S’en suit le Libéria crédité de 7 points, la République Démocratique du Congo avec 6 points et le Congo ferme la marche avec 5 points. Si dans certains groupe les qualifiés sont déjà connus ou tout de même un des deux qualifiés, tel n’est pas le cas dans ce groupe. Toutes les équipes sont encore en lice et tout se jouera à la dernière journée qui sera décisive aussi bien pour les uns que les autres.

La campagne qualificative des Léopards !

Pour le compte de la première journée des éliminatoires, la RDC fait une belle entrée en matière en s’offrant au stade des Martyrs de la Pentecôte la nation sœur du Congo par un score de 3-1. Christian Bakambu, joueur du Beijing Guoan en Chine ouvrait la marque dès la 19è minute de jeu. Juste à l’heure de la pause, Thievy Bifouma, joueur du Yeni Malatyaspor en Turquie rétablissait la parité. Bakambu voit double à la 54è minute avant que Chancel Mbemba du FC Porto ne scelle la victoire à la dernière minute du temps réglementaire. À la deuxième journée, libériens et congolais se séparent sur un score nul 1-1 au Samuel Kanyon Doe Sports Complex à Moronvia. Alors que William Jebor ouvrait la marque pour les siens peu après l’heure de jeu, le but égalisateur du Congo Démocratique interviendra à la 82è minute par l’entremise d’EliaMeschak. Dans l’antre du stade des Martyrs de la Pentecôte, Florent Ibengue et ses soldats connaissent le premier revers à la troisième journée. Opposés aux Warriors, les Léopards ont sombré 1-2 devant leur public. Alors que les visiteurs menaient 0-2, Yannick Bolasie réduit la marque à la dernière minute du temps réglementaire. Au match retour au Zimbabwe, le Congo Démocratique réussit à obtenir un précieux point dans un match nul un but partout. Cinquième et avant dernière journée, Youssouf Mulumbu et ses coéquipiers enchaînent le troisième match nul lors des éliminatoires. Opposé au Congo, les deux équipes se séparent coude à coude par un score d’un but de chaque côté. Thievy Bifouma, buteur à l’aller pour le Congo a répondu au but de Kabongo Wa Kasongo.

Les enjeux du dernier match des Léopards !

Le match de la dernière journée contre le Libéria est d’un enjeu énorme. Prévu pour le 22 mars prochain, ce match est considéré comme la finale de ce groupe. Les Léopards (3è) croiseront les crampons avec le Libéria (2è) dans l’optique pour l’un ou l’autre d’obtenir une place qualificative et d’être au pays de Mohamed Salah l’été prochain.  La RDC à l’avantage d’être à domicile. Également, à l’opposé du Libéria, le Congo démocratique dispose d’une panoplie de bons joueurs pouvant porter l’équipe à la plus grande compétition africaine. Il s’agit entre autre de Yannick Bolasie, Youssouf Mulumbu, Marcel Tisserand, Christian Bakambu ou encore Gaël Kakuta. Une qualification est possible mais la condition sine qua non est une victoire face aux Lone Stars.

Pour cette dernière journée des éliminatoires, beaucoup de grandes équipes à la traîne tenteront d’obtenir le précieux ticket et certains matchs s’annoncent palpitants. Si certaines grandes nations à l’instar de la Côte d’Ivoire et l’Algérie sont d’ores et déjà à la compétition, le Bénin, le Togo, le Gabon et la RDC devront encore batailler pour se qualifier. Les défaites sont donc à bannir et les matchs nuls à éviter pour espérer être au plus grand rassemblement africain. Si la République Démocratique du Congo se qualifiait, ce serait la 17è participation à une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations.

J. Castan

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus