Dernières nouvelles

RDC: la communauté internationale appelle au calme

L’Union africaine, les Nations unies, l’Union européenne et l’Organisation internationale de la francophonie ont lancé samedi 24 septembre un appel commun au calme, au dialogue et à la tenue rapide d’élections « crédibles » en République démocratique du Congo.

Dans un communiqué conjoint publié à New York où se tient l’Assemblée générale de l’ONU, ces organisations – citées par la BBC – se disent « gravement préoccupées par les violents incidents survenus récemment à Kinshasa et ailleurs ».

Elles « lancent un appel à tous les acteurs politiques de la RDC, majorité présidentielle et opposition, afin qu’ils fassent preuve de retenue dans leurs actions et déclarations, et qu’ils exhortent leurs partisans à renoncer à la violence ».

Ces organisations invitent aussi « les autorités de la RDC à promouvoir et protéger les droits de l’homme et à respecter les libertés fondamentales (…), y compris lors de manifestations publiques ».

Les bilans des violences meurtrières survenues lundi et mardi derniers à Kinshasa divergent, selon des sources. Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme indique qu’au moins cinquante personnes, dont quatre policiers, ont été tuées. Le ministère congolais de l’Intérieur a signalé trente-deux morts. L’UDPS, l’un des principaux partis qui ont appelé à manifester le 19 septembre, évoque un bilan plus lourd de cent-deux morts.

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus