mardi , 21 février 2017
Dernières nouvelles

Première audition de Kyungu wa Kumwanza

La première audition d’Antoine Gabrielle Kyungu wa Kumwanza, ancien président de l’assemblée provinciale et coordonnateur du Rassemblement de l’opposition dans l’ex-Katanga, s’est déroulée jeudi 5 janvier près de deux  heures au parquet général près la cours d’appel de Lubumbashi. La date de la prochaine audition n’a pas été déterminée.

Selon les avocats de M. Kyungu, cette audition s’est passée «dans une atmosphère détendue». Le prévenu dit faire confiance en la justice et continue de clamer l’innocence de leur client face aux faits lui reprochés; à savoir: «outrage au chef de l’Etat» lors d’une conférence de presse.

Des sources locales rapportent que c’est à 11 heures locales que M. Kyungu est arrivé au parquet général de Lubumbashi accompagné de quelques membres de sa plate-forme et de ses avocats.

Aussitôt entré, un élément des forces de l’ordre a demandé à la presse et à tout le public de vider les lieux, indiquant que l’instruction préjuridictionelle n’est pas publique.

Entre-temps, toutes les artères avoisinant le parquet général de Lubumbashi ont été barricadées. Un dispositif sécuritaire a été mis en place avec des éléments de la Police nationale congolaise (PNC) déployés dans tous les périmètres du parquet, rapportent certains témoins.

Il y a quelques jours sur demande du procureur général de Lubumbashi, l’assemblée provinciale du Haut-Katanga a levé les immunités du député provincial Kyungu wa Kumwanza pour lui permettre de répondre à l’enquête judiciaire ouverte à sa charge par le ministère public.

Après à avoir quitté la Majorité présidentielle en 2015, le président l’Union nationale de fédéralistes du Congo (UNAFEC) et d’autres personnalités avaient créé la plate-forme de l’opposition, dénommée G7.

A lire sur radiookapi.net

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus