lundi , 23 octobre 2017
Dernières nouvelles

Santé : le renforcement de la vaccination de routine s’impose

À l’instar d’autres pays africains, la RDC célèbre depuis le 24 avril la Semaine africaine de vaccination qui se clôturera le 30 avril. Pour cette 7e édition, le thème retenu est « Le vaccin protège tout le monde, faisons-nous vacciner », avec comme slogan :  » Communautés vaccinées, communautés protégées ».

L’organisation de cette semaine instituée par l’OMS s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les maladies évitables par la vaccination. C’est ainsi que durant la Semaine africaine de vaccination, on assiste à l’intensification des activités de vaccination. Au cours d’une journée d’information organisée par le Programme élargi de vaccination à l’intention des journalistes membres du Réseau des journalistes amis de l’enfant (RJAE), le Dr Norbert Yoloyolo a fait savoir que la Semaine africaine de vaccination est une occasion pour renforcer la vaccination de routine dans les centres de santé. La vaccination est l’une des interventions de lutte contre la maladie.

Selon l’OMS, la vaccination permet de sauver des millions de vies et est largement reconnue comme l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les moins coûteuses. Élargir l’accès à la vaccination, fait savoir l’OMS, est indispensable pour atteindre les objectifs de développement durable. La vaccination systématique est l’un des éléments essentiels de soins de santé primaires solides et de la couverture sanitaire universelle. « Elle est une occasion de contact pour les soins au début de la vie et offre à chaque enfant la chance d’une vie en bonne santé dès le départ », indique cette agence de l’ONU tout en ajoutant que la vaccination est aussi une stratégie fondamentale pour atteindre d’autres priorités sanitaires, qu’il s’agisse de maîtriser l’hépatite virale, d’inverser la tendance de la résistance aux antimicrobiens, de créer un espace pour la santé des adolescents ou d’améliorer les soins prénatals et les soins au nouveau-né. Malgré les avancées réalisées dans la vaccination, le nombre d’enfants qui, dans le monde, ne sont pas vaccinés ou qui le sont insuffisamment est encore de 19,4 millions dans le monde. Il faut donc mettre en marche toutes les stratégies de la vaccination pour atteindre tous les enfants.

Aline Nzuzi

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus