vendredi , 21 juillet 2017
Dernières nouvelles

Goma: Acheter des médicaments sans ordonnance médicale, une pratique courante mais interdite

L’Union des tenanciers des officines pharmaceutiques du Congo (UTOPHARCO) à Goma rappelle l’interdiction de vendre ou d’acheter des médicaments sans ordonnance médicale.

Depuis jeudi 29 juin, elle organise la «semaine des officines pharmaceutiques» pour tenter de remettre de l’ordre dans ce secteur. A Goma comme dans d’autres villes congolaises, les tenanciers des pharmacies vendent souvent des médicaments sans exiger d’ordonnance médicale.

Le client se présente et explique son mal au tenancier de la pharmacie qui lui propose le produit «approprié» pour soigner son mal. «Souvent, ça m’arrive d’aller à la pharmacie sans passer chez un mé- decin. C’est le moyen facile pour acquérir les médicaments sans [payer] des frais supplémentaires de consultation», témoigne un habitant de Goma qui évoque la cherté de la vie pour justifier cette pratique.

Il explique qu’il n’est pas toujours facile de se procurer l’argent pour aller consulter un médecin à l’hôpital.

«C’est pourquoi, avec les moyens que nous avons, je trouve que les pharmacies aident la population»,

note-t-il.

De leur côté, les tenanciers des pharmacies reconnaissent qu’ils ne doivent pas vendre de médicaments sans ordonnance médicale.

«Il nous arrive de livrer les médicaments comme ça [sans ordonnance, NDLR], car on ne peut pas gagner sans faire de la sorte»,

explique un tenancier de pharmacie.

L’Union des tenanciers des officines pharmaceutiques du Congo promet des sanctions à ceux qui vont continuer à vendre des médicaments sans ordonnance médicale.

Mulonge Nalyongo Tosh, son président, dit vouloir réduire les dangers de l’automédication à Goma.

RO

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus