jeudi , 24 août 2017
Dernières nouvelles

BIYOMBO ET MUDIAY PAS CERTAINS POUR LA RDC

Plus qu’un mois et demi pour que soit lancé le coup d’envoi de l’Afrobasket édition 2017 messieurs et dames. Ce premier sera co-organisé par le Sénégal et la Tunisie puis le second par le Mali en septembre prochain. Ainsi les deux sélections RD Congolaises qui y prendront part, chacune dans sa version respective, accentuent les entraînements pour pouvoir être à leur meilleur niveau avant d’affronter cette compétition.

OBLIGER DE SE PASSER DE L’APPUI DU GOUVERNEMENT

Les préparatifs en prévision de ces deux compétitions se poursuivent loin de l’appui de l’Etat congolais qui devait en principe, mettre toute la logistique nécéssaire à la disposition de ce groupe qui s’est fixé l’objectif de réécrire l’histoire du basketball congolais à l’échelle continental. Force est de constater que les deux équipes de basketball de la RDC ne reçoivent aucune aide du Gouvernement. Si pour les messieurs, il exitse au moins deux partenaires financiers, les dames elles demeurent encore sans parrain.

BIYOMBO ET MUDIAY PAS CERTAINS

Quand bien même que ces partenaires financiers font le necéssaire, le soutien de l’Etat reste capital surtout en manière d’infrastructures. Il y a quelques temps, la fédération internationale de Basketball (FIBA) a exigé que toute compétition officielle de basketball se pratique dans une salle couverte. Des installations que la RDC ne possède pas encore. Et pour permettre aux athlètes de s’entrainer dans les salles à l’instar des autres nations, la fédération a dû recourir à ses propres moyens et relations afin d’obtenir l’autorisation d’utiliser le gymnase du Lycée Français de la Gombe. Ce dernier qui dispose d’une salle couverte qui permettra à ces deux sélections de se préparer selon les normes recommandées par la FIBA.
Après la qualifiaction des Léopards pour cette édition d’Afrobasket, plusieurs basketteurs évoluant à l’extérieur du pays avaient décidé de jouer pour la RDC. C’est le cas de Bismack Biyombo et d’Emmanuel Mudiay. Mais pour que ceux stars de la NBA enfilent le maillot tricolore congolais, il faudra que leur assurance médicale soit régularisée.
Car les joueurs évoluant en NBA sont soumis à des clauses strictes leur interdisant par exemple de pratiquer leur sport favori ailleurs que pour le compte de leur club. Et pour jouer avec sa sélection nationale, une autorisation doit être délivrée par le club et la NBA. Il faut cependant que des garanties d’assurances complémentaires soient signées et payées par le joueur et sa fédération nationale afin de dédommager la franchise américaine pour le temps passé sur les parquets avec la sélection et également couvrir les risques de blessures. Une somme qui approcherait les 100.000 USD pour les deux basketteurs.
Ci-joint la liste des 17 joueurs messieurs déjà présents :

Bunogo Bayombo
Aristote Chiza
Myck Kabongo
Herve Kabasele Kasonga
Eric Kibi
Chadrack Lufile
Docta Mutombo Lukusa
Johnny Buzangu Mualaba
Omori Mulumba
Arsene Mbay Mutombo
Roly Fula Nganga
Christian Niamazomi
Maxi Munanga Shamba
Jordan Shako Jericho Samuna
Evariste Shonganya Tolembo
Djo Loo Yele


Bahati KASINDI

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus