lundi , 23 octobre 2017
Dernières nouvelles

RDC: un couple tué lors d’un vol au lendemain du lynchage de 4 braqueurs présumés

Un couple a été tué jeudi par des bandits dans leur boutique de Lubumbashi, deuxième ville de la République démocratique du Congo, au lendemain de la mort de quatre braqueurs présumés brûlés vifs par la foule, a-t-on appris de source policière.

« Des bandits (armés) ont tué un couple dans leur boutique dans le quartier Tabac Congo, à l’aube ce matin », a déclaré à l’AFP le général Paulin Kyungu, chef de la police du Haut-Katanga. « Il s’en est suivi un échange des coups de feu à l’arme légère avec la police lors de leur fuite », a-t-il précisé.

Après le départ de la police et de l’armée, qui était venue en soutien, des jeunes ont érigé des barricades et brûlé des pneus scandant des slogans hostiles au régime, a constaté jeudi un correspondant de l’AFP.

Depuis un mois, des vols à mains armées sont régulièrement signalés à Lubumbashi, mégapole de quatre millions d’habitants dans le sud-est de la RDC.

L’incident de jeudi intervient au lendemain de la mort de quatre personnes, des braqueurs présumés, qui ont été brûlées vives dans le quartier Tabac Congo.

Un correspondant de l’AFP a vu leurs quatre corps calcinés, avec un uniforme de police posé à côté de l’un des corps.

« Nous sommes en colère, des bandits sont de mèche avec la police. Nous avons décidé de nous prendre en charge avec la justice populaire », a déclaré à l’AFP un habitant du quartier Tabac Congo.

« La population a brûlé vif quatre voleurs à mains armées », a témoigné auprès de l’AFP un habitant du quartier, Kalunga Mawazo.

Le chef de la police du Haut-Katanga, le général Paulin Kyungu, a confirmé cette version à l’AFP et condamné « cette justice populaire exercée sur ces quatre personnes ».

Cette même source a qualifié de « montage » la présence d’un uniforme de police à côté d’un des corps.

Mardi, « des bandits (armés) ont abandonné dans leur fuite trois armes de guerre et une radio branchée sur la fréquence de la police » après le braquage de la résidence d’un riche commerçant, a également indiqué le général Kyungu.

(AFP 31/08/17)

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus