vendredi , 14 décembre 2018
Dernières nouvelles

League des Champions 1/8 de finale : Real Madrid – PSG, malheur aux vaincus !

L’Espagne salive à l’approche du choc face au Paris SG, ce mercredi en Ligue des champions, et la presse espagnole oscille entre le soutien au Real Madrid et la pression sur la BBC.

C’est certainement l’une des plus réussies du premier journal sportif espagnol, elle fait en tout cas déjà partie de celles qui resteront. Marca est apparu ce matin dans les kiosques sans titre en Une, avec un cliché, un bout de maillot du Real Madrid sur lequel apparaissent deux écussons : un 12 dans la Coupe aux grandes oreilles et celui de l’Uefa « Respect ». Une manière de rappeler que le Real reste le club le plus titré en Ligue des champions avec douze succès et qu’en cela, il mérite une considération toute particulière même quand s’avancent les nouveaux Galactiques, ceux du Paris Saint-Germain.

« Le Real joue gros, Bale et Benzema encore plus »

En pages intérieures, le quotidien titre en présentation du match « Des rois et des prétendants » et le journaliste Santiago Seguiro en remet une couche : « Quarante-huit ans après sa naissance, l’équipe de Paris et du Qatar aspire à un trône que le Real a occupé douze fois, la dernière il y a neuf mois. »

Dans un autre article, David García Medina prévient : « C’est maintenant au jamais ». Un message adressé au duo Bale – Benzema : « Le Real Madrid joue gros contre le PSG. Eux deux encore plus. Ce qu’ils feront peut déterminer leur avenir à court terme. »

Un autre journal sportif, As, concurrent de Marca, consacre la présentation de la rencontre à la BBC (Bale – Benzema – Cristiano Ronaldo) avec le titre : « BBC, première session du jugement final ». Le journaliste Luís Nieto relève que « le quatrième meilleur buteur parisien, Di María (13 buts), est seulement dépassé au Real Madrid par Cristiano Ronado. »

Marco Ruíz complète : « La BBC, 38 buts, est très loin de la MCN (Mbappé – Cavani – Neymar), 70 buts. Un trident a marqué 43% des buts de son équipe, l’autre 56%. »

Toujours dans As, le Brésilien Sonny Anderson, ancien attaquant passé par Lyon, le FC Barcelone et Villarreal notamment, assure : « Neymar quittera la France si les critiques continuent… »

« L’avant-dernier match du siècle »

Les deux journaux sportifs reprennent évidemment aussi les propos d’Ángel Di María dans So Foot : « Le Real, c’est fini. Je pourrais jouer au Barça. »

De son côté, le grand quotidien national El País consacre trois pages entières au choc. Avec ce titre dans la première : « L’avant-dernier match du siècle ». Et l’explication de José Sámano : « L’écho du football est devenu tant hyperbolique que Chamartín (nom du stade ancètre de Santiago-Bernabéu, au même endroit) accueille ce soir le match du siècle avant le suivant match du siècle qui va arriver immédiatement (le match retour). » Et d’ajouter : « Le Real Madrid affronte le match du siècle des tous les siècles depuis le sommet. Le PSG seulement depuis le camp de base. Millionnaire, oui ; champion, pas encore. Et au Qatar il y a beaucoup d’impatience. »

Toujours dans El País, Diego Torres rappelle que « Mbappé progresse plus vite que Neymar. Le Français est le premier joueur de l’histoire à atteindre la barre des 10 buts en Ligue des champions avant de fêter ses 19 ans. »

Les supporters du PSG dans le viseur des autorités

Hors terrain, Marca pointe aussi les supporters parisiens : « La police en alerte avec les ultras du PSG », annonce Pablo Polo. « 700 radicaux sont attendus pour 4 000 supporters au total. Ils sont précédés d’une mauvaise réputation, mais le club les a admis à nouveau en 2011 après la signature d’un code de bonne conduite et depuis, il n’y a quasiment pas eu d’incidents. »

Enfin, Marca met en lumière « Le retour de Mbappé, devenu un homme ». Le crack parisien avait passé trois jours à Madrid, en décembre 2012, à l’invitation de Zinédine Zidane, mais avait finalement préféré signer à Monaco.

« Des têtes vont tomber »

La formule du jour est signée As en dernière page : « Ce Real – PSG, c’est la ligne entre la gloire et la guillotine. Des têtes vont tomber dans l’équipe qui sera éliminée », annonce Elías Israel.

As reprend également une déclaration d’Unai Emery, mardi en conférence de presse : « On a appris du Camp Nou, nous sommes plus préparés » puis ajoute ce commentaire : « Et aussi mieux renforcés… »


Ouest France / MCN

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus