samedi , 22 septembre 2018
Dernières nouvelles

RDC: ERG veut vendre son projet de cuivre Frontier

La compagnie kazakhe criblée de dettes Eurasian Resources Group (ERG) envisage à nouveau, de vendre sa mine de cuivre Frontier en RDC, malgré une baisse de l’estimation de la valeur du projet à 400 millions $, ont indiqué des sources bancaires à Bloomberg. La dernière tentative de cession du projet en 2014, avait échoué à cause du ralentissement de l’économie mondiale et de la chute des prix des matières premières.

Selon une des sources, ERG qui détient également en RDC, les mines de cuivre et de cobalt Boss Mining et Comide, a l’intention de quitter le pays dans deux ans.

«Il ne semble pas opportun de vendre les mines de cuivre congolaises – à cause de l’incertitude qui règne encore autour du changement de la charte minière – à moins que vos créanciers ne vous y obligent.», a déclaré la deuxième source. Les sources ont indiqué que la compagnie a envoyé des documents d’information aux parties intéressées, il y a trois semaines. Les acheteurs les plus probables seraient les entreprises chinoises qui opèrent déjà dans le pays.

ERG, qui doit à ses principaux créanciers VTB et Sberbank, environ 6 milliards $, n’a pas répondu aux demandes de commentaires de Bloomberg.

La mine Frontier est située à 2 km de la frontière zambienne, près de la ville de Sakania. Acquise par ERG en 2012 auprès de First Quantum Minerals, elle a une capacité annuelle de 370 000 tonnes de concentrés de sulfure titrant 27% de cuivre.

(Agence Ecofin 09/03/18)

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus