vendredi , 14 décembre 2018
Dernières nouvelles

RDC : avec son mouvement « Ensemble », Katumbi se rêve en successeur de Kabila

L’opposant congolais Moise Katumbi a lancé ce lundi depuis Johannesburg son mouvement «Ensemble pour le changement». A la tête d’une coalition de partis politiques et d’autres opposants au président Kabila, l’ancien gouverneur du Katanga se positionne désormais comme un des candidats favoris pour le fauteuil présidentiel à l’occasion des élections de décembre prochain. Seul risque : provoquer une division au sein des détracteurs en vue du régime qui s’apprêtent également à se lancer dans la course.

En fin tacticien politique, Moise Katumbe Chapwe sait plus que quiconque que la course au fauteuil présidentiel est une course de fond, particulièrement en RDC, et que les premiers à prendre le top départ auront une longueur d’avance. C’est en tout cas ce que laisse transparaître le lancement, ce lundi depuis Johannesburg en Afrique de Sud, de son nouveau mouvement «Ensemble pour le changement». C’est après trois jours de conclave de ses partisans, réunis au sein de plusieurs organisations notamment l’Alternance et le G7, que l’annonce a été faite et l’ancien gouverneur du Katanga déclaré président du mouvement et aussi son candidat pour la présidentielle de décembre prochain.

La candidature de Moise Katumbi, puissant homme d’affaires et autrefois membre du PPRD du président Kabila, n’est pas vraiment une surprise. Depuis sa dissidence du parti présidentiel et son rapprochement de l’opposition qui exigeait le départ de Joseph Kabila à la fin de son second mandat en 2017, c’est même un secret de polichinelle. Toutefois et bien que faisant figure d’un des prétendants favoris surtout avec la disparition l’année dernière d’Etienne Tshisekedi, l’opposition a jusque-là montré un semblant d’unité autour du départ de Kabila.

(La Tribune 13/03/18)

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus