samedi , 18 août 2018
Dernières nouvelles

Kasaï-central : des morts enregistrés lors des combats entre deux camps opposés de la famille Nsapu à Dibaya

Des personnes ont été tuées, dans des combats qui ont opposé, dans la nuit de lundi 30 avril au mardi 1er mai, deux camps opposés de la famille régnante au village Nsapu en territoire de Dibaya au Kasaï-Central. Des sources locales parlent de cinq morts, alors que l’administrateur du territoire parle de trois personnes tuées.

Ces sources indiquent aussi que plusieurs ont été blessés à la machette. Les combats ont commencé lors de l’incursion d’un groupe appelé « Apôtres dissidents. » Les « Apôtres dissidents » opposés au rapprochement de la frange dénommée « Jeunes bâtisseurs », de la même famille régnante, avec le gouvernement, aurait attaqué cette dernière de manière inattendue.

Des personnes ont été tuées. Ces sources parlent de cinq morts dont un certain Kanku Nkata alias Muena Nsangu. C’est lui qui avait pris les rênes de la milice Kamuina Nsapu, après le décès de son prédécesseur Jean Prince Mpandi surnommé Kamuina Nsapu, tué en août 2016.

Kanku Nkata a aussi participé aux négociations avec le gouvernement en 2017 pour mettre fin à l’insécurité dans la région en général et particulièrement dans le village Nsapu, où un nouveau chef a été installé, M. Jean Ntumba Mupala.

Pour sa part, l’administrateur de Dibaya, Clément Apatchako, parle de trois morts dont une femme, et de deux autres femmes portées disparues, sans plus de détails.

Le ministre provincial de l’Intérieur, Matthieu Ntolo, a indiqué « qu’il recoupe les informations ». Il promet de fournir « plus de détails le moment venu. »

le mer, 02/05/2018 radiookapi.net

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus