vendredi , 14 décembre 2018
Dernières nouvelles

RDC: tournée de Kabila dans la région minière du Katanga

Le président congolais Joseph Kabila a commencé vendredi une visite dans la région minière et stratégique du Katanga dans le sud-est de la République démocratique du Congo, où un parti d’opposition a dénoncé un acte de vandalisme contre son siège.

Le président Kabila, qui ne peut théoriquement pas se représenter à l’élection présidentielle du 23 décembre, a posé vendredi la première pierre d’un parking pour camions au poste-frontière de Kasumbalesa avec la Zambie, avant une série d’inaugurations dans la capitale régionale Lubumbashi (siège d’une banque, centre commercial, nouveau gouvernorat…), selon le compte-rendu de la chaîne d’Etat RTNC.

Vaste région minière grande comme l’Espagne, administrativement morcelée en plusieurs provinces depuis 2015, le Katanga est le fief de la famille Kabila et de plusieurs responsables dans son entourage proche. Lubumbashi est aussi l’ancien fief de l’opposant en exil Moïse Katumbi, ex-gouverneur du Katanga et candidat à la présidentielle du 23 décembre, actuellement en exil. M. Katumbi affirme être toujours populaire en RDC qu’il a quittée en mai 2016 et où il ne peut pas revenir en raison d’une condamnation dans une affaire immobilière dont il conteste tout fondement.

Un parti proche de sa plate-forme électorale Ensemble a dénoncé l’attaque de son siège à Lubumbashi dans la nuit de jeudi à vendredi à Lubumbashi, rapportent plusieurs médias congolais. « Le siège de notre parti le PND a été attaqué cette nuit à une heure du matin par les hommes en uniforme. Là, ce sont les témoins oculaires qui les ont vus. Ils ont brûlé l’effigie de notre modèle, le président Moise Katumbi », a déclaré Michel Mulutshila, le président fédéral du PND, à la radio onusienne Okapi, en demandant l’ouverture d’une enquête.

Belga

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus