dimanche , 16 décembre 2018
Dernières nouvelles

Maman Olangi Wosho est morte !

Mme Elizabeth Olangi Wosho, fondatrice du Ministère du combat spirituel, est décédée mardi 05 juin 2018 à Kinshasa, de suite d’une crise cardiaque. Sa mort intervient deux jours après l’inhumation de son mari, Joseph Olangi, dans la concession familiale de Bibwa, à Kinshasa. « Je confirme au nom de la famille et de la Fondation Olangi Wosho que depuis hier soir à 23h30, la servante de Dieu Elisabeth Olangi, connue sous le nom de Maman Olangi a quitté la terre des hommes. C’est une nouvelle qui nous bouleverse tous. Au courant de la journée, on pourra vous donner un programme offi ciel ou un communiqué », a rapporté M. Kabasele, chargé de communication du défunt couple Olangi.

Lors du culte organisé le 2 juin à Kinshasa pour les derniers hommages au pasteur Joseph Olangi N’koy, l’un des fi ls du couple Olangi avait affi rmé que sa mère n’a pas « supporté le coup lié à la disparition de son époux ». Cela présageait probablement du sort qui frappe aujourd’hui l’évangéliste internationale.

Mme Olangi fut également responsable de mouvement spirituel, de la Communauté internationale des femmes messagères du Christ(CIFMC), de la Fondation Olangi Wosho, de la Jeunesse chrétienne combattante et du Centre Peniel, créés pour l’encadrement des milliers de fi dèles et l’organisation des actions humanitaires en RDC et à travers le monde.

Née le 19 novembre 1950 à Loto, dans la province du Sankuru(RDC) et mariée à Olangi N’koy U’DE (dé- cédé), Maman Olangi fut mère de 7 enfants. Elle a obtenu un certifi cat de fi n d’études primaires à Lodja, à l’Ecole Catholique, en 1965.

Elle a été baptisée à l’Eglise catholique en 1963 à Katako-Kombe, avant son baptême par immersion en 1980, dans la rivière Lubumbashi, et celui du Saint-Esprit, en 1982, à Kipushi.

Evangéliste depuis 1980, puis Docteur de la parole de Dieu depuis 1998, Maman Olangi est Fondatrice et présidente générale de la Communauté internationale des femmes Messagères de Christ(CIFMC), depuis 1990, et présidente régionale, puis nationale de CWFI/Zaïre de 1988 à 1990.

Elisabeth Wosho, 67 ans, a fait des études de sociologie industrielle au CIDEP/Lubumbashi. Elle a par la suite fréquenté l’Ecole de Haute couture « Grenier de Paris ». Mme Wosho a aussi étudié les sciences sociales à l’Université Catholique de Louvain.

Nyota.net

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus