vendredi , 18 janvier 2019
Dernières nouvelles

MIHAYO : « Je crois en la qualification… »

Samedi 22 décembre prochain à Ndola au Levy Mwanawasa, le TPM sera reçu par Zesco United en match retour des 16èmes de finale de la C1. Avec l’avantage d’un but, les Corbeaux iront en Zambie pour chercher la qualification, Pamphile MIHAYO y croit. Il l’a dit en conférence de presse, rappelant aux journalistes qu’avec ce même score à l’aller, le TPM s’est  déjà qualifié à plusieurs reprises. Les Anges de Fatima (2000) et IZ Khémisset (2009) sont les deux illustrations données par le coach. Extraits de son speech.

« Notre plan de jeu devait nous permettre de marquer plus d’un but, mais ça n’a pas marché comme prévu. C’est une victoire qui me satisfait quand même. J’ai lancé Miché pour donner un nouveau souffle à mon milieu de terrain qui tanguait. Trésor MPUTU avait énormément travaillé et il était fatigué, Nathan SINKALA et Christian KOUAME avaient besoin d’être soutenus par un joueur qui apportait de la fraîcheur.

Des changements s’imposaient

En lançant Joseph OCHAYA comme attaquant supplémentaire sur le côté gauche, comme c’est un défenseur très offensif, il pouvait alterner avec Arsène ZOLA dans les contres. L’Ougandais a fait une belle entrée, il pouvait faire la différence en toute fin de match sur un bon ballon qui lui a échappé. Dommage !

Djos ISSAMA a joué sur une jambe en seconde mi-temps, après avoir été blessé par un ailier zambien. Je craignais qu’il craque… Heureusement pour nous, Zesco n’a pas fait trop d’appels en profondeur. Aussitôt après le coup de sifflet final, il a été pris en charge par le staff médical.

Avec mon expérience en tant qu’ancien joueur, j’ai déjà réalisé des exploits en ne gagnant que par 1-0 à domicile. En 2004, nous avions perdu 1-0 au Cameroun devant PWD Bamenda et au match retour la victoire 2-1 était insuffisante pour nous. C’est dans cette situation que peut se retrouver Zesco United. En 2000, devant Les Anges de Fatima, nous nous sommes imposés 1-0 à Lubumbashi et au match retour nous sommes allés gagner par le même score. Souvenez-vous aussi du succès étriqué devant IZ Khémisset. Les Marocains, après la défaite, avaient fêté au Stade Kibassa mais chez eux au match retour, c’était un 0 but partout. Je crois en la qualification, je suis serein parce que l’avantage d’un but sans encaisser me permet d’y croire. »

tpmazembe.com

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus