Can 2015: les Léopards sont arrivés à Malabo

L’équipe nationale de football de la RDC est arrivée mercredi 14 janvier à Malabo (en Guinée Équatoriale) où va débuter samedi la Coupe d’Afrique des nations 2015. Les joueurs congolais et le staff technique ont atterri à Malabo pour des contrôles médicaux afin de détecter d’éventuels cas d’Ebola. Ils vont ensuite rejoindre leur site de compétition à Ebebiyin.

Avant de rejoindre Malabo, les Léopards étaient au centre de Mbankomo au Cameroun où ils se sont préparés pendant une dizaine de jours pour la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2015.

Le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge, se dit satisfait de la préparation de son équipe.

«Etre dans ce site où vous travaillez sereinement est une bonne expérience pour l’avenir. Je crois que c’est la meilleure façon de se préparer. On a travaillé physiquement, ensuite tactiquement. Et ce qui est intéressant, on a joué trois fois (contre le Cameroun et deux clubs locaux) et nous quittons le Cameroun sans un blessé grave. A part quelques pépins avec Neeskens Kebano et Herve Kage», explique-t-il.

Le technicien évoque également la question des primes des joueurs.

«C’est comme vous envoyez un enfant a l’école. Vous ne payez pas sa tenue, son minerval, sa restauration et après, vous voulez qu’il soit premier de la classe. C’est un peu compliqué », indique-t-il.

Florent Ibenge dit cependant laisser le soin à ceux qui sont chargés de s’occuper de ces questions de le faire.

« Moi, je n’aime pas faire de l’ingérence. Je laisse donc les gens qui doivent s’en occuper de faire leur travailler et nous, on fait le nôtre», fait-il remarquer.

La RDC livre son premier match de la Can 2015 le 18 janvier face à la Zambie. La sélection zambienne doit rejoindre la Guinée Équatoriale le jeudi 15 janvier.

Dans ce groupe B de la Can 2015, les Congolais feront aussi face au Cap Vert et à la Tunisie.

A propos de Nyota

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Retourner au-dessus