lundi , 14 octobre 2019
Dernières nouvelles

Contentieux électoraux en RDC: des résultats insuffisants pour l’opposition

En République démocratique du Congo, la chambre spéciale de la Cour constitutionnelle rend ses décisions dans les contentieux électoraux post-législatives. Cette chambre est revenue sur une partie des décisions de la Cour d’invalider certaines élections, et notamment celles des députés Lamuka, la coalition de Martin Fayulu. Une vingtaine de ces députés sont finalement réhabilités dans leurs fonctions. 

« Tout naturellement, c’est le sentiment de satisfaction, d’apaisement. » La satisfaction de Chérubin Okende, l’un des députés nationaux réhabilités par la chambre spéciale mise en place par la Cour constitutionnelle.

Le porte-parole du coordonnateur de Lamuka estime cependant que la lutte doit continuer pour trouver des solutions aux cas restants : « Il y a d’autres collègues députés de l’opposition qui ont aussi été victimes de la même injustice et dont le cas n’a pas été résolu. Nous sommes en train d’évaluer la situation. D’ici là, l’opposition aura à déterminer les actions que nous devrons poursuivre ».

Fidèle Babala, secrétaire général adjoint du MLC, parle tout simplement d’une justice qui discrédite la nation congolaise : « Les arrêts sont totalement incohérents. Les désagréments continuent et l’image du pays en pâtit. Comment voulez-vous faire un appel à des investisseurs si nous avons une Cour constitutionnelle qui n’est pas capable de dire les droits correctement ? »

Dans le cadre de la correction des erreurs matérielles intervenues dans les contentieux électoraux, la chambre spéciale mise en place par la Cour constitutionnelle a réhabilité environ une trentaine de personnes dont l’élection avait été invalidée.

rfi

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus