mercredi , 1 avril 2020
Dernières nouvelles

Félix-Antoine Tshisekedi appelle les États du Sud à travailler autour de des intérêts communs qui les caractérisent

«Le multilatéralisme que nous voulons pour un groupe Afrique-Caraïbes-Pacifique renforcé et engagé voudrait que nos États du Sud, en considérant le chemin parcouru depuis les indépendances, travaillent autour de leurs intérêts communs qui les caractérisent», a déclaré le chef de l’Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans son adresse lundi 9 décembre 2019 aux travaux du 9ème sommet des chefs d’État d’ACP, à Nairobi au Kenya, sur le thème « Un Groupe ACP transformé et engagé en faveur du multilatéralisme ».

Pour lui, ce multilatéralisme est donc un levier puissant pour définir un cadre juridique fondé sur un accord de base commun dans le but de consolider la paix, la gestion des migrations, la libération du potentiel économique et la lutte climatique. Il contribuera au programme économique du pilier régional africain et caraïbe à travers une transformation du partenariat ACP.

Le président de la République démocratique du Congo a réitéré son offre d’abriter la prochaine session du Conseil des ministres ACP-UE à Kinshasa en 2020. «Nous vous souhaitons la bienvenue dans notre capitale où vos délégations expérimenteront la légendaire hospitalité congolaise», a-t-il rassuré.

Il a aussi exhorté ses pairs à encourager la participation active des femmes et des jeunes à la vie publique en vue de leur représentation à tous les niveaux de gouvernance et du secteur privé pour renforcer la parité Homme-femmes dans les processus législatifs et décisionnels des pays ACP.


mediacongo

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus