La fin de la fiabilisation du fichier électoral prévue d’ici fin 2014, assure la Ceni

Les opérations de fiabilisation du fichier électoral et de stabilisation des cartographies électorales pourront se terminer d’ici la fin de l’année 2014, a assuré mai le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), l’Abbé Apollinaire Malu Malu. Il a fait cette déclaration à l’issue d’une réunion d’échange organisée vendredi 16 mai entre son bureau et les mandataires des partis politiques.

Dans sa communication  le président de la Ceni a indiqué que ces opérations prennent un peu du temps à cause des problèmes de localisation des circonscriptions électorales avec la création des nouvelles entités administratives.

Une autre difficulté, a-t-il souligné, ce sont des stratégies à mettre en place, pour enrayer dans la prochaine liste électorale les noms des électeurs déjà morts.

Pour ce faire, l’Abbé Apollinaire Malu Malu préconise deux pistes de solutions : attendre le recensement administratif ou demander aux électeurs de se faire identifier pour permettre à la Ceni de fiabiliser la liste électorale.

De ce fait, l’Abbé Malu Malu a souligné que ces opérations de fiabilisation de fichier électorale pourront conduire à un nouveau système d’enregistrement périodique des électeurs.

« Cela veut dire que les électeurs sont identifiés, enregistrés por l’ensemble du cycle électoral. C’est une opération qui n’accepte pas l’identification de nouveaux électeurs », a déclaré le président de la Ceni.

Néanmoins, la Ceni assure que la liste électorale devra être affichée cinq mois avant les élections.

Pour les mandataires des partis il faudrait une publication imminente du calendrier des élections municipales, urbaines et locales.

Via R.O.

A propos de Nyota

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Retourner au-dessus