Dernières nouvelles

Linafoot: Constant Omari s’inquiète de la réalisation de promesse du Chef de l’Etat

Le Président de la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa) était l’hôte du Ministre des sports, mardi 8 septembre 2020. Au sortir de cette audience, Constant Omari a exprimé ses inquiétudes concernant les réalisations des promesses du Président Fatshi.

Amos Mbayo, Ministre des Sports,  a reçu, dans son cabinet de travail du stade des martyrs, Constant Omari, Président de la Fecofa. C’était pour lui informé officiellement la décision du Gouvernement central, sur instructions du Chef de l’Etat. Il s’agit de prendre en charge le transport des équipes ; des arbitres et des officiels en déplacement de la Ligue I et II.

Au sortir de cette séance de travail, le président de la Fecofa a commencé par remercier le Chef de l’Etat. Ce, avant de livrer ses inquiétudes concernant la réalisation des promesses du Chef de l’Etat. En effet, « L’homme moderne », connaissant ce que cela implique s’est montré sceptique.  Car, le ministre des Finances risque d’avoir toutes les peines du monde à concrétiser lesdites promesses.

Pour Omari, Indisponibilité des fonds en dépit des promesses

Pour cela, Constant Omari a évoqué le problème concernant le bus, don de Félix-Antoine Tshisekedi aux Léopards. Alors que c’était une promesse solennellement faite à l’équipe nationale, le dossier est bloqué au ministère des finances depuis plus de deux mois. Il conclut :

« Je remercie le premier sportif congolais pour ses promesses. Mais, il faudra que le gouvernement s’acquitte réellement de ces choses sinon ça sera réellement une catastrophe ».

Il faut signaler que la non concrétisation de cette promesse concernant la 26ème édition du championnat national risque de bloquer son bon déroulement. Car, exceptionnellement pour cette saison, toutes les rencontres se joueront à huit-clos afin d’éviter la propagation de la Covid-19.

Ainsi, plusieurs analyses du ballon rond congolais partagent les inquiétudes du président de la Fecofa. La Linafoot, organisateur du championnat et les clubs comptent énormément sur les recettes de matches. Question d’assurer tant soi peu la survie de la Vodacom Ligue I et de la Ligue II.

Armando Mananasi
SVEIN MEDIAB

A propos de La Rédaction

La Rédaction de Nyota Radio Télévision

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus