lundi , 6 avril 2020
Dernières nouvelles

Linafoot : V.Club demande à ses joueurs de continuer avec les entraînements individuels à la maison

La pratique des activités sportives en général et du football en particulier s’est momentanément arrêtée dans le monde, à cause du coronavirus ou encore covid-19. En République Démocratique du Congo, c’est depuis le 16 mars qu’on a plus joué au football sur toute l’entendu du pays. L’AS V.Club qui a libéré ses joueurs, chacun dans sa famille, leur demande de continuer à s’entraîner individuellement de manière régulière, chacun dans son coin, pour garder la forme.

L’appelle a été lancé par l’entraîneur adjoint de cette équipe sur les ondes de radio Okapi. Jean-Pierre Raoul Shungu indique que l’on ne sait pas quand le championnat va reprendre avec cette suspension imposée par une force majeure. Alors, pour éviter qu’à la reprise le rendement de l’équipe soit en baisse, les  joueurs doivent continuer à s’entraîner chacun chez soi. Le travail individuel, précise-t-il, porte sur les exercices physiques, le footing et autres séances. L’on peut même se retrouver à deux ou trois dans un terrain le plus proche pour un travail autour du ballon, dit-il.

Le championnat, faut-il noter, n’a été malheureusement suspendu que lorsque V.Club a pris la vitesse de croisière, alignant une série de victoire dans cette manche retour après avoir beaucoup tergiversé en manche aller. V.Club a atteint un total de 48 points, récupérant la deuxième place au classement juste derrière le Tout-Puissant Mazembe Englebert 53 points. Une détermination dont certains sportifs se souviennent de l’opération ‘‘3 points’’ à l’édition 2017 où V.Club à la phase retour ravageait tout sur son chemin jusqu’à devenir champion.

La cohésion attendue par le coach Ibenge dans cette équipe remaniée à 90% commence à donner des résultats, d’autant plus que la finition décriée tout au long de la campagne africaine se porte bien à présent. V.Club a même trouvé un buteur maison, le successeur de Jean-Marc Makusu Mundele toujours convalescent. Il s’appelle Fiston Mayele Kikasa qui compte désormais 12 buts, même nombre que Jackson Muleka du TP Mazembe et Mpiana Mozizi de Lupopo.

Florent Ibenge regrette vraiment cette suspension qui va certainement freiner l’élan de son équipe, mais il n’a pas de choix parce que le coronavirus est une réalité. «Chers amis sportifs, cette maladie de coronavirus est belle et bien chez nous et c’est très sérieux. Nous devons donc nous lever et nous protéger pour qu’elle ne puisse pas se propager et qu’on puisse afin l’éradiquer. Il faut rester chez soi chaque fois que c’est possible. Pas de panique, donc protégeons-nous. Ensemble, on va gagner», a-t-il soutenu.


La Prospérité

A propos de La Rédaction

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Retourner au-dessus