lundi , 6 avril 2020
Dernières nouvelles

Maman Sidikou réitère l’appui de la Monusco à la pacification de l’Ituri

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Maman Sidikou, est arrivé samedi 5 décembre après-midi à Bunia (Ituri). Il a assuré les autorités locales de la disponibilité de la Monusco à contribuer à la neutralisation des groupes armés encore actifs dans cette province. Le chef de la Monusco provenait du territoire Beni (Nord-Kivu), confronté aux exactions des rebelles ougandais des ADF.

A son arrivée, le Représentant spécial du Secrétaire des Nations unies en RDC s’est entretenu avec les membres du comité local de sécurité pendant environ une demi-heure. A cette occasion, le commissaire spécial de l’Ituri, Abdallah Pene Mbaka, a présenté les défis à relever dans cette nouvelle province. Il s’agit notamment de l’activisme des miliciens de la FRPI dans le territoire d’Irumu et des Maï-Maï Simba, à Djugu.

Abdallah Pene Mbaka a recommandé la poursuite des opérations militaires conjointes Monusco – FARDC contre les groupes armés « pour que les personnes et leurs biens puissent circuler sans entraves». Il a également sollicité le soutien de  la Monusco aux actions de développement et de stabilisation.

De son côté, Maman Sidikou a réitéré l’accompagnement de la Monusco aux efforts du gouvernement pour relever ce défi. Il a aussi affirmé la disponibilité de la Monusco à soutenir le processus de démobilisation des miliciens qui veulent se rendre:

«Nous avons quelques problèmes par ici, y compris les agissements des groupes armés comme la FRPI. Nous avons parlé des efforts qui doivent être communs pour faire face à cette question-là. Il y a aussi un travail d’éducation à faire pour autant que possible ouvrir la porte à ceux qui veulent abandonner les armes et revenir à la famille congolaise. Notre rôle, c’est soutenir aussi cela.»

Et les ADF

S’adressant aux populations de Beni, la veille, Maman Sidikou a réaffirmé l’engagement de la Monusco de travailler avec le gouvernement congolais pour la neutralisation des rebelles ougandais encore actifs dans cette partie du Nord-Kivu.

«Moi, je n’ai aucun doute, que la paix va revenir, que nous allons vaincre les forces du mal. Ceux qui attaquent et tuent les innocents, veulent simplement que vous vidiez cet endroit pour qu’ils en fassent ce qu’ils veulent. Travaillons ensemble pour que vous ne laissiez pas la terre de vos ancêtres. Je voudrais simplement réitérer que la Monusco se tiendra à vos côtés, qu’avec le gouvernement de la RDC nous allons trouver une solution à ces exactions», a-t-il assuré.

M. Sidikou a été tour à tour dans la cité d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni et dans la localité d ’Eringeti. Ici, le chef de la Monusco  a visité un centre de santé, le sous commissariat de la police ainsi qu’une  vingtaine des boutiques et des maisons incendiées la semaine dernière au cours d’une attaque attribuées aux  ADF.

De son côté, la population d’Eringeti lui a demandé de renforcer les effectifs de la Brigade d’intervention de la Monusco dans la zone ainsi que des opérations de grande envergure contre les ADF.

Via R.O.

A propos de Nyota

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus