lundi , 19 août 2019
Dernières nouvelles

Normalisation des relations belgo-congolaises: bientôt un ambassadeur de la Belgique en RDC

La normalisation des relations entre la Belgique et la République Démocratique du Congo est en cours depuis l’accession à la présidence de Félix Tshisekedi; et la passation de pouvoir pacifique avec Joseph Kabila au début de l’année.

Depuis, les vols de Brussels Airlines ont pu reprendre à un rythme quotidien et la Maison Schengen a relancé ses activités début mars sous une autre appellation (Centre européen des visas).

L’étape suivante se traduira par le retour d’un ambassadeur de Belgique à Kinshasa au mois d’août dans le sillage du mouvement diplomatique 2019 faisant ainsi oublier la crise diplomatique belgo-congolaise de 2018 qui a eu comme effets de voir la Belgique sans représentant diplomatique en République Démocratique du Congo depuis plus d’une année et, de son côté, la RDC n’a plus d’ambassadeur en Belgique depuis maintenant deux ans.

L’ancien ambassadeur belge à Kinshasa, Bertrand de Crombrugghe, avait été relevé de ses fonctions début avril 2018 en raison de la rupture des relations diplomatiques entre la RDC et la Belgique suite à la décision de Bruxelles de modifier la manière dont son aide parvenait aux Congolais invoquant le non-respect des échéances électorales et de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016 par le président de l’époque, Joseph Kabila. Kinshasa avait alors réagi en annonçant la fermeture de la nouvelle agence belge de développement et de la maison Schengen ainsi que par la réduction des vols de la compagnie aérienne belge Brussels Airlines.   

Johan Indekeu pour représenter la Belgique en RDC d’ici août

Johan Indekeu (ici en 2012, lorsqu’il était ambassadeur belge à Budapest) représentera la Belgique en RDC.

Selon le quotidien Le Soir, le nouvel ambassadeur belge pour Kinshasa devrait être Johan Indekeu. Ce diplomate de 56 ans est entré dans la carrière diplomatique en 1991. Il a été ambassadeur à Amman en 2007, puis à Budapest en 2011. Il est rentré à Bruxelles en 2015 pour devenir directeur de la division Europe orientale et du Sud-Est, Asie centrale du ministère des Affaires étrangères. Licencié en droit et en notariat, il détient également une licence en politique internationale.

Officiellement, on parle toujours d’un « chargé d’affaires » car l’agrément du futur ambassadeur est en cours. Toutefois, toujours selon ce quotidien, il devrait entrer en fonction dans le courant du mois d’août.

Philippe Bronchain, l’ex-consul de Lubumbashi qui représente la Belgique à Kinshasa en l’absence d’ambassadeur, deviendra chef de poste à Islamabad (Pakistan). 
MEDIA CONGO

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus