lundi , 19 août 2019
Dernières nouvelles

RDC: les Forces politiques alliées demandent plus de postes de gouvernement

En RDC, les alliés de l’UDPS élèvent la voix. Réunis en conclave pour évaluer le premier trimestre du pouvoir de Félix Tshisekedi Tshilombo, ils ont l’impression d’avoir été marginalisés dans la répartition des postes. Hier lundi, le coordonnateur des Forces politiques alliées, Laurent Batumona a indiqué que ce regroupement a des compétences qui peuvent gérer la Primature du prochain gouvernement.

Pendant plusieurs années, ils ont combattu aux côtés de l’UDPS. Depuis l’époque de feu Etienne Tshisekedi, de nombreux militants de Forces politiques alliées ont payé eux aussi, comme les combattants de l’UDPS, un lourd tribut lors des répressions contre les manifestations de l’opposition à laquelle ils appartenaient.

Pertes en vies humaines, arrestations, humiliations, énumère le coordonnateur des Forces politiques alliées, Laurent Batumona qui revendique aussi la contribution des Alliés de l’UDPS aux élections de décembre dernier. Elections à l’issue desquelles Félix Tshisekedi a été déclaré vainqueur de la présidentielle.

Laurent Batumona demande donc que les Forces politiques alliées de l’UDPS soient prises en compte dans les négociations pour la désignation du Premier ministre. « Nous demandons quelle est la place des Forces politiques alliées ; nous estimons que le poste de Premier ministre peut nous revenir aussi : nous avons de l’expertise, des compétences, et nous estimons que parmi les personnalités qui composent les forces politiques alliées de l’UDPS, il y en a qui peuvent gérer ce poste ce Premier ministre

« C’est une revendication légitime », a estimé le porte-parole de l’UDPS Augustin Kabuya joint au téléphone. Selon lui, C’est comme dans une famille, on ne peut pas interdire à un enfant, de revendiquer un droit.

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus