« Retirada » : Héritier Watanabe calme les esprits

Après une série de reports, celui qui se fait appeler la Pulga calme les esprits et fixe l’opinion au sujet de son album « Retirada ».

Désormais, les amoureux de la musique peuvent se tranquilliser s’agissant la sortie, dans les bacs, du nouvel album qui est le tout premier du chanteur congolais Héritier Watanabe intitulé « Retirada ».

Cette œuvre discographique produite par Obouo Music de l’Ivoirien David Monsoh, se fait toujours désirer. Après une série de reports, celui qui se fait appeler la Pulga calme les esprits et fixe l’opinion.

L’ancien poulain de Werrason justifie ce retard par certaines exigences qu’impose le circuit musical après ‘étape de l’usine auxquelles il devrait se conformer, comme c’est le cas avec tout musicien professionnel.

Ce n’est pas tout. A cela s’ajoute également la finalisation des clips. Chose faite. Déjà, Watanabe avait jugé utile de proposer deux chansons promotionnelles à ses nombreux fanatiques en attendant la sortie de « Retirada ».

Une façon de susciter des envies autour d’un album qui, selon l’avis de certains, pourrait faire sensation. « BM, carrière d’honneur» déjà disponible sur des plates-formes de téléchargement de musique.

Et pour marquer cette sortie mondiale, une production scénique est prévue à Kinshasa. Héritier Watanabe présentera son album le vendredi 16 septembre 2016 à Béatrice Hôtel, à Kinshasa.

Se confiant à Eventsrdc, Arnaud Mbokanga, responsable de cette structure a affirmé que toutes les batteries sont déjà en marche. « Nous ne dévoilerons pas nos stratégies pour éviter des peaux de banane sur nos routes.

Nous voulons donner au public de l’artiste un événement riche en couleurs», a-t-il déclaré avant de poursuivre que les préventes des billets débutent en début de cette semaine.

Ce, pour permettre à notre cible de s’approvisionner  à temps et dans le calme. En outre, comme tout autre Congolais, Watanabe n’est pas resté silencieux ou insensible face au dernier massacre de Beni.

Le chanteur, via sa page facebook, a posté quelques messages de compassion et d’encouragement à ses compatriotes vivant essentiellement dans cette partie du Nord-Kivu, à l’ensemble de peuple congolais en général.

« Un jour ça finira … la colère de Dieu est lente mais elle est là. De cœur avec toutes les familles qui pleurent », a écrit le n°1 du team Wata.

Benj Miradi/La Cité Africaine

A propos de La Rédaction

La Rédaction de Nyota Radio Télévision

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus