jeudi , 17 octobre 2019
Dernières nouvelles

La rumba, 30 ans après la mort du « Grand maître » Franco

Disparition de ses ténors, concurrence de genres musicaux étrangers,….Trente ans après la mort de son « grand-maître », Franco Luambo, la rumba congolaise semble peiner à recouvrer la renommée internationale qui était la sienne depuis les indépendances. Autopsie.

Excepté le spectacle que donne demain le musicien Éric Nice dans un bar de Kinshasa, selon toute vraisemblance aucun événement grandeur nature n’est prévu. Toutefois, de nombreux mélomanes en RDC, dans toute l’Afrique, et même hors du continent vont tout de même être visités par un souvenir d’il y a 30 ans jour pour jour.

Ce jeudi 12 octobre 1989, une annonce à couper le souffle est donnée par des médias aussi bien africains qu’occidentaux : le « Grand maître de la rumba », Franco Luambo est mort. Né le 6 juillet 1938 à Nsona-Mbata (actuel Sona-Bata) dans la province du Bas-Congo, à l’extrême sud-ouest de RDC, c’est ce jeune qui, après une formation en guitare auprès d’un compatriote, entre dans le monde de la musique en 1956 en fondant avec Jean Serge Essous de Brazzaville, l’orchestre Tout-puissant Ok Jazz (T. P. Ok  Jazz).


mediacongo

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus