lundi , 14 octobre 2019
Dernières nouvelles

Sommet quadripartite: João Lourenço prédit la stabilité dans la région des Grands Lacs

Le Président angolais, João Lourenço, espère que la région des Grands Lacs connaîtra bientôt des jours meilleurs, vu que des efforts sont déployés pour éradiquer le phénomène des groupes armés en République Démocratique du Congo (RDC) qui créent l’instabilité dans la région.

S’exprimant à l’ouverture du sommet quadripartite (Angola, RDC, Rwanda et Ouganda), qui accueille vendredi à Luanda, João Lourenço a souligné que la réunion visait à définir des étapes à suivre pour résoudre les problèmes auxquels cette sous-région de l’Afrique est confrontée.

« Je ne dis pas de solution immédiate, mais au moins avec la certitude que bon nombre des problèmes que cette sous-région vit concrètement pourraient (…) connaître des jours meilleurs », a déclaré l’homme d’État angolais lors de cette réunion.

Dans son allocution, João Lourenço a également évoqué l’élargissement de ce sommet qui tente à résoudre les différents problèmes dans la sous-région en y associant l’Ouganda. C’est la raison de la présence du Président Youweri Museveni.

A cet effet, les chefs d’État de la quadripartite ont tenu à saluer « les efforts entrepris par les autorités de la République Démocratique du Congo en vue de la pacification de l’ensemble du territoire national » et ont condamné « fermement la persistance des groupes armés à l’est du pays. Des groupes qualifiés de « réfractaires au processus de paix » et « qui déstabilisent les pays voisins ».

En juin dernier, l’Angola et le Rwanda avaient décidé de se joindre à la République Démocratique du Congo dans le but d’éradiquer les groupes armés congolais et étrangers opérant dans ce pays voisin.

Cette décision, à laquelle va désormais se joindre l’Ouganda, avait été annoncée à la N’sele à l’issue d’un mini-sommet réunissant les dirigeants des trois pays voisins de la sous-région de l’Afrique centrale, notamment Félix Tshisekedi, João Lourenço de l’Angola et Paul Kagame, du Rwanda.

Au cours de la réunion, les Chefs d’Etat ont également examiné la situation politique et économique sur le continent en général et en particulier dans la sous-région, ainsi que le renforcement de la coopération entre les quatre pays dont le conflit douanier existant actuellement entre le Rwanda et l’Ouganda en préconisant la poursuite du dialogue entre les deux protagonistes et une résolution du différend par « des moyens pacifiques à travers des voies conventionnelles et dans l’esprit de fraternité et de solidarité. » Et en choisissant la RDC et l’Angola comme les facilitateurs dans ce conflit.

Enfin, les dirigeants de la région des Grands Lacs ont aussi appelé la RDC à poursuivre ses efforts dans la lutte contre l’épidémie d’Ébola.

Le sommet de Luanda, terminé le même jour, s’est tenu sur l’invitation de João Lourenço à ses homologues Felix Tshisekedi, Paul Kagame et Yoweri Museveni.

 

Ci-dessous, en annexe, le communiqué final entérinant ce sommet : 


mediacongo

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus