dimanche , 15 décembre 2019
Dernières nouvelles

Sud-Kivu : l’AFDC dit Non à un « criminel » à la tête du Sénat et Non au « complot » contre le chef de l’Etat

«Non à la dictature du FCC », « Non au complot contre le chef de l’Etat », «Non à la candidature d’un criminel à la tête du sénat », c’est entre autres messages que portaient les militants de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC-A) lors de la marche de soutien à la candidature de Bahati Lukwebo à la présidence du sénat, ce Jeudi 11 juillet 2018 dans la ville de Bukavu.

Selon des responsables de ce parti politique, cette marche avait pour objectif de manifester clairement le soutien à la candidature de Bahati Lukwebo à la tête de la chambre haute mais aussi dénoncer l’injustice, la discrimination dont était victime l’AFDC-A au sein du Front Commun pour le Congo, (FCC) jusqu’à sa sortie.

«Constatant la défervescence politique entretenue par le FCC en République Démocratique du Congo et à Kinshasa en particulier, prenant à témoin la communauté nationale et internationale, nous avons jugé utile et plus qu’urgent de confirmer notre position de soutien à la candidature de l’honorable sénateur Bahati Lukwebo. Pour mémoire, depuis son appartenance à la plateforme politique FCC jadis AMP, l’AFDC-A et son président et autorité morale n’ont connu une des frustrations car jamais servi au prorata de son poids politique et ce, en dépit de de ses revendications restées lettres mortes », dit le message de ce parti politique.

Les membres de ce parti politique du Sud-Kivu, réitèrent leurs soutiens indéfectibles à leur autorité morale Bahati Lukwebo en mettant en garde tout homme politique qui pourra engager au nom du parti en dehors de son autorité morale.

«Nous prenons acte de la suspension unilatérale prise par certains individus mal intentionnés tendant à prendre en otage la vie de toute une nation pour leurs intérêts égoïstes…..Nous réitérons notre soutien indéfectible et inconditionnel a l’autorité morale de L’AFDC-A, le camarade honorable sénateur, le professeur Modeste Bahati Lukwebo au maintien de sa candidature à la présidence du Sénat de la République Démocratique du Congo. Nous assumons notre autonomie recouvrée et restons une force politique à part entière aux côtés d’autres sociétaires politiques en l’occurrence le CACH, FCC y compris la société civile. Nous mettons en garde tout individu ou groupe d’individus qui s’arrogerait le pouvoir de débaucher les cadres ou engager le mouvement AFDC et Alliés en dehors de son initiateur….d’utiliser les insignes d’autres et d’autres emblèmes du regroupement sans mandat aucun.” , renchérit le AFDC-A dans sa déclaration lue par son porte-parole, Éphrem Iragi.

Cette marche est partie de la place de l’indépendance passant par la grand-poste, le rondpoint ISP Bukavu, Nyawera pour chuter par le gouvernorat de province.

Le Vice-Gouverneur qui a reçu leur mémorandum a manifesté sa compassion au parti cher à Bahati Lukwebo et a promis le faire parvenir à qui de droit dans un bref délai.


mediacongo

A propos de La Rédaction

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus