Dernières nouvelles

Thomas Lokondo : « le groupe des 13 ne vise que les réformes électorales « 

Le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a eu une séance de travail jeudi 30 juillet, à l’immeuble du gouvernement, avec la délégation des 13 personnalités parlementaires, politiques et membres de la société civile actuellement en plein lobbying sur la nécessité des réformes électorales en RDC, en prévision de la bonne tenue des élections en 2023.

Selon le député national, Henri Thomas Lokondo, leur démarche ne préconise pas l’organisation d’un quelconque forum comme du genre Sun City, mais il s’agit d’une initiative émanant de la volonté des hommes d’État issus des différentes tendances(opposition, majorité, société civile) visant à initier des réformes électorales telles que circonscrites dans leur cahier de charges.

Le député national Lokondo a indiqué que tout s’est passé positivement et le chef de l’exécutif a été perméable aux considérations contenues dans leur cahier de charges au sujet des réformes électorales.

Pour lui, ces dernières auront certes des implications sur la Constitution qui va fatalement occasionner la modification de certaines dispositions.

Il a souligné que le Premier ministre les a encouragés à continuer d’aller de l’avant et surtout les a félicités pour dire que c’est quand même une première de voir des gens qui ne sont pas d’une même tendance, se surpasser pour voir l’intérêt général.

Thomas Lokondo a fait observer que depuis l’indépendance, beaucoup de problèmes connus sont liés aux élections, alors que si elles sont très bien organisées, il y aura moins de problèmes.

Il a, par ailleurs, rappelé que ce groupe des 13 personnalités n’est pas un parti politique , ni un regroupement politique, moins encore un mandat institutionnel; mais plutôt une initiative de la volonté des hommes d’État réunis pour voir ce qui peut être fait en ce qui concerne les réformes électorales.

« Notre démarche est une initiative regroupant toutes les tendances (opposition, majorité, société civile), qui vise à initier des réformes électorales pour préparer au mieux les prochaines échéances électorales, et non un forum de dialogue pour un nouveau partage des pouvoirs », a conclu Thomas Lokondo.

Il sied de noter que ce groupe des 13 personnalités avait échangé le même jour avec le président de la CENI. Là il a été question de recueillir les points vue de la CENI en tant qu’organe technique de l’État.


mediacongo

A propos de La Rédaction

La Rédaction de Nyota Radio Télévision

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus