Dernières nouvelles

CAN-2022 : le Mali domine la Tunisie, une fin de match rocambolesque

Le choc du groupe F a tourné à l’avantage du Mali. Face à des Aigles de Carthage bien impuissants, les Aigles du Mali ont décroché une première victoire (0-1) lors de cette CAN-2022. Mais la rencontre a viré au chaos quand l’arbitre a sifflé la fin du match avant même la 90e minute ! La tentative pour terminer le match, 30 minutes après, a tourné court, les Tunisiens refusant de revenir sur le terrain.

Le Mali a bien entamé sa Coupe d’Afrique, mercredi 12 janvier, avec un premier succès convaincant face à la Tunisie (0-1). Solides de bout en bout, les Maliens ont eu du mal à concrétiser, mais ont fait preuve de davantage de détermination que les Tunisiens, qui ne se sont réveillés qu’en fin de rencontre. Une fin de match qui a viré à la parodie de football…

Le Mali entame le match avec plus d’agressivité. Dès les premières minutes, les joueurs de Mohamed Magassouba se montrent à l’offensive, mais il faut attendre la 12e minute pour voir la première occasion franche. Sur un nouveau corner, le défenseur Kouyaté s’élève, mais sa tête passe au-dessus de la transversale.

À la 37e minute, le gardien tunisien est de nouveau en difficulté, après un centre de Djenepo que Malouda Traoré manque de le reprendre de justesse. Trois minutes plus tard, c’est Haïdara qui tente sa chance d’une lourde frappe du gauche, mais son tir termine lui aussi dans le petit filet extérieur.

À la mi-temps, les Maliens enregistrent plus d’occasions, mais aucune n’est cadrée. La Tunisie de son côté passe complètement au travers de son match. Timorés et sans réaction, les Aigles de Carthage doivent absolument se ressaisir.

Penalty manqué par la Tunisie

Mais après la pause, ce sont une nouvelle fois les Maliens qui vont de l’avant. Dès la 48e minute, ils obtiennent un penalty après une faute de main de Skhiri dans la surface. Confiant, Ibrahima Koné le transforme d’un tir du gauche et ouvre la marque. En feu, les Maliens sont proches de faire le break après l’intrusion d’Adama Traoré dans la surface (51e), mais il est stoppé par la défense tunisienne.

La Tunisie réagit alors enfin. Coup sur coup, les Aigles de Carthage se rapprochent de l’égalisation. À la 56e, sur un coup franc, Khazri frappe le ballon sous la barre, mais son tir est repoussé par le gardien Mounkoro. Une minute plus tard, c’est son coéquipier Skhiri qui manque de peu le cadre de la tête sur une remise d’Ifa après un corner. À la 65e minute, Bronn tente aussi sa chance de loin, mais sa frappe est dégagée par le gardien malien.

Les Tunisiens enfin sortis de leur torpeur continuent de pousser. À la 74e minute, ils obtiennent même un penalty après une faute de main de Djenepo dans la surface, mais celui-ci est manqué par Khazri après une magnifique parade de Mounkoro.

Pas de temps additionnel !

Le Mali termine même la rencontre à 10 après le carton rouge de Bilal Touré, qui venait de rentrer, pour un mauvais coup de pied sur Bronn (88e). Mais la fin de match devient ubuesque : l’arbitre zambien Janny Sikazwe siffle une première fois la fin de la partie à la 85e minute, avant de constater son erreur et de reprendre le match. Mais avant même les 90 minutes et sans temps additionnel, il arrête définitivement le chrono.

Furieux, le sélectionneur tunisien Mondher Kebaier demande des explications, mais le match ne reprend pas. Les arbitres quittent le terrain sous escorte et les joueurs rentrent aux vestiaires dans la confusion la plus totale. Après un long moment de flottement, la rencontre a failli redémarrer. Les Maliens sont revenus sur le terrain, mais les Tunisiens, déjà dans le bus, ne se sont pas présentés. Une situation rocambolesque et inédite, qui ne donne pas la meilleure image du football…

Grâce à ce succès important, l’équipe du Mali prend la tête du groupe F. L’autre rencontre du groupe oppose la Mauritanie à la Gambie. Mais comme le match doit se jouer dans le même stade, le coup d’envoi, initialement prévu à 17 h, a dû être décalé.

France24

A propos de La Rédaction

La Rédaction de Nyota Radio Télévision

Les Commentaires sont fermés.

Retourner au-dessus